Jean_Eudes

 

Cher Jean-Eudes, vous devriez savoir que le fait de porter ce prénom prédispose à être frustré. Quoi qu'on vous donne, quoi qu'on fasse, vous serez toujours en "état de manque". Il vous faut de l'attention, de la tendresse, de la gentillesse ; vous ne supportez pas d'être rejeté, et moins encore d'être abandonné. Il y a donc en vous une phénoménale avidité affective, et vous devrez apprendre à acquérir une forme de détachement, de sérénité - à laquelle vous aspirez d'ailleurs - qui ne devienne ni résignation ni regret. Votre tendance à compter avec le temps est très marquée, et vous êtes presque toujours déphasé par rapport à l'instant. Vous assimilez les choses lentement et réagissez toujours en profondeur. Vous avez dans la vie un sinon plusieurs idéaux qui vous attirent et que vous cherchez patiemment à atteindre, sans jamais vous décourager, avec une confiance toujours renouvelée.

Si une certaine forme de timidité vous rend peu loquace, peu expansif, la lucidité de vos jugements peut étonner. Vous appréciez ce qui est stable, positif, durable et vérifiable. Vous êtes patient, prévoyant, extrêmement réfléchi. Vous savez garder votre calme en toutes circonstances et avez un sens profond de la responsabilité. Vous avez cependant une vision un peu trop pessimiste de l'univers et particulièrement de la nature humaine. Si votre jugement est lucide, vous pouvez manquer de compréhension, de tolérance et de générosité. Il serait souhaitable que vous ayez un sentiment plus léger de la vie et réserviez une part plus grande à la fantaisie et à la joie de vivre.

En plus de votre tendance à vous replier sur vous-même et au pessimisme, vous avez la critique facile et acerbe, une grande difficulté à faire confiance aux autres et une nette propension à nourrir des rancoeurs tenaces. L'ambition peut jouer un très grand rôle dans la formation de votre caractère et être un moyen d'évolution. Peu sensible à la flatterie ni désireux des hochets du pouvoir, vous aspirez réellement à une élévation pour laquelle vous êtes prêt aux efforts les plus soutenus. Votre ambition n'est jamais impatiente. Une activité bien canalisée vous permettra de lutter efficacement contre vos craintes, vos complexes, votre sentiment de frustration, et de prendre en main votre destinée et celle des autres en vous appuyant sur votre jugement solide, votre volonté inébranlable et votre patience à toute épreuve.

Source : http://www.bebe-prenoms.com/pages/prenom-jean-eudes-8967.html

                      

Ce prénom me fait systématiquement penser au Petit Nicolas! J'ai découvert Petit Nicolas, un jeune personnage inventé et dessiné par Sempé et Goscinny, il y a assez peu de temps, lors de ma première année de prépa, et il paraît que les enfants français lisent ces histoires avant de s'endormir... maintenant, moi aussi je lis ces histoires le soir. Ce sont de petites histoires charmantes, qui racontent des bêtises d'enfants, et on reconnaît facilement tous les personnages d'une classe de primaire, de collège, de lycée et même d'université : le surdoué à lunettes (surnommé "l'intello"), le gros bourrin, le gourmand, le joueur et le petit gamin espiègle qui se laisse entraîner dans des bêtises mais qui les regrette toujours au moment d'en informer ses parents...

         

Petit_Nicolas_couverture

 

Voici, pour le grand bonheur des amateurs, quelques images du Petit Nicolas et de ses copains

 

Petit_Nicolas_couleur_eau

Petit Nicolas avec plein de brillantine sur les cheveux, car le photographe de l'école vient aujourd'hui ^^.
Vous le verrez à la fin de l'article, le photographe !

 

Petit_Nicolas_heureux_parents

Petit Nicolas et ses parents

 

      Petit_Nicolas_classe   

Petit Nicolas et sa classe

 

Petit_Nicolas__checs

Les échecs : Petit Nicolas et son meilleur ami, Alceste

               

Cette petite nouvelle intitulée "Les échecs" mérite bien un résumé. En bref, le papa d'Alceste apprend à Nicolas et à son fils à jouer aux échecs. Après leur avoir expliqué les déplacements des pièces, il leur a malheureusement dit: "C'est comme une bataille avec deux armées, et vous êtes les généraux". Les deux enfants sont alors restés seuls et le jeu a un peu dégénéré! Tant et si bien que le récit finit par la sympathique phrase: "Parce que, bien sûr, ce n'est pas un jeu pour jouer à l'intérieur d'une maison, les échecs !".

               

Petit_Nicolas_bonheur

 

Hé oui, le petit Nicolas a fait le bonheur des petits et des grands depuis sa création en 1959. Imaginé par René Goscinny et dessiné par Jean-Jacques Sempé, ses récits sont narrés dans un vocabulaire enfantin qui charme le lecteur. Disputes, rapports avec la maîtresse d'école, punitions, camaraderie, premières amourettes - Goscinny décrit le monde de l'enfance, mais aussi le monde complexe des adultes avec les rapports entre voisins, son patron, l'éducation, la belle-famille et les disputes familiales.

Les personnages sont les suivants :

Nicolas et sa famille

  • Nicolas : Personnage principal, c'est un garçon sympathique et un peu turbulent qui fait parfois des colères. C'est lui qui raconte les histoires. Il a entre 8 et 10 ans. On le reconnaît assez facilement sur les dessins de groupe car il est le seul garçon avec des cheveux noirs.

  • La mère de Nicolas : Mère au foyer, elle est souvent à crier contre Nicolas qui ne lui facilite pas la vie, ou même contre son mari qui n'est pas toujours compréhensif.

  • Le père de Nicolas : Il travaille dans un bureau pour son patron M. Moucheboume et se plaint souvent des difficultés de son travail. Lorsqu'il rentre à la maison, il aime lire son journal dans son fauteuil et fumer une pipe . Il est généralement plus jovial et indulgent envers son fils que sa femme ne l'est. En fait, dans un épisode, on voit que dans son bureau on ne travaille pas beaucoup.

  • Mémé : la grand-mère maternelle de Nicolas. Elle gâte son petit-fils (cadeaux en tout genre, bonbons, gâteaux...) au grand dam de son gendre. Nicolas l'aime beaucoup et se réjouit toujours de ses visites chez sa mémé.

  • Tonton Eugène (le frère de papa, VRP de profession).
  • La tante Dorothée (à la méchanceté bien connue).
  • Les cousins de Nicolas (Eloi, Roch et Lambert) et ses cousines Elvire et Clarisse.
  • Les sœurs de Maman : Pulchérie, Eulogie, Clarisse et la redoutable tante Mathilde au sans-gêne proverbial.

Les camarades de Nicolas

  • Alceste : C'est le meilleur ami de Nicolas. Il est très gros car il mange tout le temps. Les dessins le représentent presque toujours en train de mettre quelque chose dans sa bouche. Sa nourriture rend aussi ses mains sales ce qui est parfois une gêne pour ses copains. Ses parents sont aussi gourmands que lui. Il n'aime pas partager sa nourriture avec ses copains ce qui crée quelquefois des disputes.

  • Clotaire : Le dernier de la classe, il est très maladroit mais est considéré comme un très bon copain. Il est le seul des personnages à avoir une télévision  chez lui. Quand la maîtresse l'interroge, il finit presque inévitablement au coin car il n'apprend rien puisqu'il s'entraîne au vélo, ce qui l'amène éventuellement à aller directement au coin pour gagner du temps.

  • Eudes : Il est très fort et souvent enclin à utiliser la violence pour faire accepter ses idées aux autres (« il aime bien, Eudes, donner des coups de poing sur le nez »), mais il paraît qu'il ne le fait qu'avec des amis, car il serait très timide. Eudes a un grand frère, Jonas, qui fait son service militaire  et un père qui a failli être en relation d'affaires avec le père de Nicolas mais qui refusa de « signer avec un minable ».

  • Geoffroy : Son père est très riche et il achète beaucoup de choses à son fils (« il gagne des tas et des tas d'argent »). Ce dernier aime venir à l'école déguisé. Geoffroy est plutôt fier de son luxe et à force de se vanter, il s'est fait une réputation de menteur chez ses camarades qui depuis croient rarement ses histoires. Quand les mamans sont demandées à l'école, la mère de Geoffroy ne vient jamais : c'est Albert, le chauffeur de son père, qui se dévoue.

  • Joachim : On ne sait pas grand chose de lui, si ce n'est qu'il a un petit frère, Léonce, dont la naissance a été l'objet d'un épisode et qu'il est "terrible aux billes".

  • Agnan : Très sérieux et toujours prêt à s'instruire, il est le premier de la classe et le chouchou de la maîtresse auprès de qui il fait souvent de la délation, ce qui lui vaut d'être détesté par la plupart de ses camarades qui le traitent de "cafard". En contrepartie, il montre parfois de la joie quand un camarade se fait punir. Il est le seul dans la classe à porter des lunettes (bien que Clotaire en ait porté le temps d'une histoire) ce qui dissuade les autres de lui taper dessus. Agnan pleure très facilement lorsqu'il est contrarié ou embarrassé, c'est pourquoi lorsque tout le monde joue au foot, il est nommé arbitre ou alors joueur en arrière.

  • Maixent : Il a des jambes très longues avec de gros genoux sales et court très vite, il serait le seul à être plus rapide que Nicolas. Il est susceptible. Il a aussi des parents apparemment très pingres. Quand sa grande sœur, Hermione, se marie, Maixent devient beau-frère et provoque ainsi la jalousie de ses copains !

  • Rufus : Il est le fils d'un policier et a hérité de lui un sifflet à roulette, ce qui pose des problèmes lorsqu'il joue avec ses camarades car il veut être arbitre et participer en même temps. Rufus prend très au sérieux le métier de son père.

  • Cyrille : Dans la classe de Nicolas, il est assis au premier rang à côté de Joachim.
  • Joseph : Il est très maigre à cause de son ver solitaire.

Le Petit Nicolas a également un vocabulaire très reconnaissable :

  • « Chouette » : Tout est chouette pour Nicolas, ses parents, ses copains, sa maitresse, des objets divers.
  • « Terrible » : Tout est aussi terrible pour Nicolas, ses parents, ses copains, lui-même, des objets divers.
  • « On rigolait vraiment bien »
  • « T'es un menteur »
  • « C'est pas juste »
  • « C'est vrai, quoi, à la fin, non mais sans blague ! »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_(Le_Petit_Nicolas)
                

             
Petit_Nicolas_appareil_photo
            
Et voici le fameux photographe pour lequel Nicolas s'était fait tout beau, avec sa brillantine sur les cheveux ^^