Les plumes de calligraphie, qu'elles soient d'oiseau ou en métal, nécessitent un entretien relativement soigné et surtout systématiquement après chaque utilisation. La seule exception à cette règle est la plume neuve, qui est vendue recouverte d'un vernis protecteur et qui a besoin d'être trempée dans de l'eau bouillante afin d'enlever le vernis. Cette précaution permettra à l'encre de couler plus facilement et évite la formation de bulles ainsi que la dégradation prématurée de la plume.

Nettoyer la plume d'oiseau

La plume d'oiseau a une pointe très fragile à laquelle il faut faire très attention. Après utilisation de la plume, essuyez-la doucement avec du papier absorbant (essuie-tout, mouchoir, etc.) et rincez-la à l'eau. Si l'eau est dans un récipient, faites attention à ce que la plume ne touche pas le fond du récipient. Ensuite, séchez-la doucement.

Nettoyer la plume métallique

Deux techniques peuvent s'employer selon la fréquence d'utilisation des plumes et le budget investi dans la calligraphie.

  • Si vous pouvez vous le permettre, l'idéal est de disposer de plusieurs plumes et porte-plumes, chaque plume d'une taille différente. Dans ce cas, le nettoyage est simplifié car ça permet de laisser la plume s'incruster dans le porte-plume sans jamais l'en sortir. Plume et porte-plume se dégradent à peu près en même temps de cette manière. Pour le nettoyage, il suffit dès lors de tamponner le bout du porte-plume et la plume encrée avec du papier absorbant avant de la rincer dans de l'eau déminéralisée (très importante car la plume s'oxyde beaucoup moins vite de cette façon-là). Ensuite, séchez-la doucement avec du papier absorbant propre.
  • Dans le cas inverse, il faut retirer la plume du porte-plume avant de la nettoyer. Entourez la plume de papier absorbant et tirez sur l'ensemble afin de ne pas vous encrer les doigts de moultes couleurs chatoyantes (et qui ne vont pas ensemble, le résultat étant un pâté noir qui ne part des doigts qu'au bout de trois jours). Ensuite, rincez la plume et le bout du porte-plume à l'eau déminéralisée, et séchez-les avec du papier absorbant propre.

L'eau déminéralisée étant une denrée pas tellement rare mais qui s'achète, il vaut mieux l'utiliser avec parcimonie : c'est pour cette raison-là qu'il vaut mieux tamponner la plume encrée avant de la rincer, l'eau dure ainsi plus longtemps. Elle s'utilise également pour les moteurs de voiture et les fers à repasser, et se trouve au rayon bricolage des grandes surfaces.